Articles / Facteurs de changement

Gendarme Épouvantail en service

Par Aviva Canada, le

Et réduction démontrée de la vitesse sur nos routes.

L’idée est née d’un projet mis de l’avant l’an dernier par le détachement de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Coquitlam, en Colombie-Britannique, dans le but de réduire la vitesse sur les routes. Le gendarme Épouvantail est une réplique grandeur nature d’un agent de la GRC tenant un radar. Ces répliques sont installées dans des endroits stratégiques, y compris le long des artères à forte circulation et des routes dangereuses. La GRC de Coquitlam y a rapporté une baisse de 50 % des excès de vitesse depuis la mise en place du programme Épouvantail.

Constatant le succès du programme à Coquitlam, d’autres détachements de la GRC ont emboîté le pas, notamment à Ottawa, en Ontario, et à Lloydminister, en Alberta.

Qui sait? Peut-être verrez-vous le gendarme Épouvantail s’installer bientôt près de chez vous!

Ralentir… c’est la chose à faire pour tous.

Selon la Fondation de recherches sur les blessures de la route (TIRF), il a été prouvé que réduire la vitesse des véhicules était l’une des mesures efficaces pour prévenir les collisions et diminuer la gravité des blessures. À des vitesses élevées, les conducteurs ont moins de temps pour reconnaître et éviter les dangers.

À une vitesse de 30 km/h, véhicules et piétons peuvent coexister de façon relativement sûre dans les zones scolaires parce que les conducteurs ont le temps de s’arrêter pour les piétons et que les piétons peuvent prendre de meilleures décisions au moment de traverser.

Aviva Canada s’est associée à l’équipe de Waze pour rappeler aux automobilistes de ralentir aux abords des écoles et d’être particulièrement vigilants pendant la période de la rentrée scolaire. Pour en savoir plus.  

Depuis le lancement du programme Épouvantail à Coquitlam, la GRC y rapporte une diminution de 50 % des excès de vitesse.