Articles / Sécurité des automobilistes

Conduite dangereuse : l’Ontario veut y mettre un frein

Par Aviva Canada, le

UNE NOUVELLE LOI POUR FREINER LA CONDUITE À HAUT RISQUE ET AMÉLIORER LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

De la parole aux actes…

En Ontario, les suspensions de permis de conduire pour course de rue ou conduite acrobatique ont augmenté de 52 % entre mars et août 2020 par rapport à la même période de 2019. Il s’agit d’une tendance alarmante observée dans tout le pays, alors que les routes étaient pourtant moins fréquentées en raison de la première vague de la pandémie.

Selon les données du gouvernement de l’Ontario, les jeunes conducteurs de 16 à 25 ans ne représentaient que 19 % des conducteurs impliqués dans des collisions entre mars et juin 2020, mais 42 % des conducteurs impliqués dans des collisions dont la vitesse enregistrée par la police était de 50 kilomètres à l’heure ou plus au-dessus de la limite affichée.

Déterminée à lutter contre cette forme de conduite à risque et à améliorer la sécurité routière pour tous, la province a adopté, le 3 juin dernier, la Loi de 2021 visant à assurer à la population ontarienne des déplacements plus sûrs (Moving Ontarians More Safely Act, 2021 ou MOMS Act).

Cette loi, qui propose de nouvelles mesures pour lutter contre la conduite à haut risque et améliorer la sécurité routière, prévoit entre autres des suspensions de permis de conduire plus longues et des périodes de mise en fourrière plus longues pour conduite dangereuse, course de rue et conduite agressive.

« En tant que ministre des Transports et en tant que parent d’un adolescent en âge de conduire, je suis extrêmement préoccupée par le nombre croissant de jeunes conducteurs en Ontario qui se sont fait prendre à conduire de façon dangereuse, à faire des courses de rue et à conduire de manière agressive, a déclaré Caroline Mulroney, ministre des Transports.

En augmentant les périodes de suspension du permis de conduire et de mise en fourrière des véhicules, la Loi de 2021 visant à assurer à la population ontarienne des déplacements plus sûrs envoie un message clair aux conducteurs : la conduite est un privilège et ceux qui menacent la sécurité des autres n’ont pas leur place sur nos routes. »

Adoptée par l’Assemblée législative, la Loi de 2021 visant à assurer à la population ontarienne des déplacements plus sûrs introduit également des mesures visant à protéger les usagers de la route vulnérables, comme les piétons et les travailleurs routiers, à améliorer la sécurité des camions et à renforcer la surveillance du secteur du remorquage par la province.

« La Loi de 2021 visant à assurer à la population ontarienne des déplacements plus sûrs est une mesure importante qui contribue à rendre les routes plus sécuritaires pour tous les Ontariens. Par l’intermédiaire d’Unis pour des routes plus sûres, la plateforme sociale d’Aviva, nous créons et soutenons des solutions novatrices pour atteindre le même objectif : rendre les routes canadiennes plus sûres. Il est encourageant de voir qu’une loi contribuera à réduire les blessures graves et les décès sur nos routes », a déclaré Hazel Tan, cheffe des communications externes et de la responsabilité sociale à Aviva Canada.

Les renseignements contenus dans cet article sont donnés à titre informatif uniquement. Ils ne sauraient remplacer l’avis de professionnels ou d’experts en la matière.