Articles / Zones scolaires

L’initiative « Faites le reste à pied » peut-elle améliorer la sécurité aux abords des écoles?

Par Aviva Canada, le

LES ZONES SCOLAIRES DEVRAIENT ÊTRE PARMI LES ENDROITS LES PLUS SÉCURITAIRES POUR LES ENFANTS. CE N’EST MALHEUREUSEMENT PAS LE CAS.

Le matin comme l’après-midi, les véhicules de parents, les autobus scolaires et publics et les piétons se retrouvent souvent simultanément dans les zones scolaires pour que les élèves arrivent à l’heure à l’école et qu’ils retournent à la maison de façon sécuritaire — ce qui peut donner lieu à de dangereuses congestions.

Afin de réduire de façon intelligente la circulation aux abords des écoles, une initiative de transport actif a été adoptée par un nombre croissant de commissions scolaires à l’échelle du pays (en anglais seulement).

Le programme « Faites le reste à pied » encourage les parents à garer leur véhicule dans des endroits sécuritaires, situés dans rayon de marche de cinq minutes de l’établissement scolaire de leur enfant. De là, ils peuvent l’accompagner à pied jusqu’à l’école ou le laisser s’y rendre seul ou avec des amis.

L’utilisation de débarcadères situés à une courte distance de marche des écoles réduit les embouteillages dans les zones scolaires tout en permettant aux enfants de prendre l’air avant les classes. 

« Faites le reste à pied » — des avantages complémentaires à la sécurité dans les zones scolaires

En plus de réduire les embouteillages aux abords des écoles pendant les heures de pointe, ce programme de transport actif (en anglais seulement) offre les avantages suivants :

  • L’intégration d’un moment d’exercice pour tous les étudiants avant/après les classes — rien de mieux pour la santé physique et mentale!
  • Une occasion pour les parents de marcher en compagnie de leurs plus jeunes au début et/ou à la fin de la journée scolaire;
  • L’occasion pour les étudiants d’acquérir de l’indépendance, de passer du temps avec leurs amis et de se familiariser avec le voisinage de leur école;
  • L’amélioration de la qualité de l’air autour des établissements scolaires grâce à la réduction du nombre de voitures dont le moteur tourne au ralenti.

Comment instaurer le programme « Faites le reste à pied »

Des commissions scolaires, comme le North Vancouver School District, (en anglais seulement) invitent les conseils consultatifs de parents (et les autres groupes semblables) à être le fer de lance de cet enjeu au sein de leurs collectivités. 

L’instauration d’un programme peut se résumer à simplement envoyer un courriel aux parents les informant de l’emplacement de débarcadères alternatifs dans le quartier, ou à désigner des adultes pour accueillir les étudiants aux débarcadères « Faites le reste à pied » désignés ou pour former des pédibus (autobus pédestres) à certains moments de la journée.

Les solutions novatrices aux problèmes de sécurité routière, comme le programme « Faites le reste à pied », peuvent contribuer à réduire des embouteillages aux abords des écoles et à rendre les routes canadiennes plus sûres pour tous.

Les renseignements contenus dans cet article sont donnés à titre informatif uniquement. Ils ne sauraient remplacer l’avis de professionnels ou d’experts en la matière.